PISTE CYCLABLE
ST-LAURENT

Un design à ennuis

PISTE CYCLABLE ST-LAURENT

Charles Latimer // Co-président Partager

Montréal, le dimanche 10 mai 2015 – RuePublique sera sur place dimanche pour montrer à quel point le design de la nouvelle piste cyclable qui passe sous les chemins de fer du CP sur Saint-Laurent cause des ennuis pour les cyclistes.

« Bien que la piste cyclable représente un pas en avant pour les cyclistes, c’est étonnant que la ville-centre n’ait pas consulté la communauté de cyclistes urbains lorsqu’ils l’ont construit », a expliqué Charles Latimer, membre du conseil d’administration de RuePublique. « Dès qu’on est sur place, on constate immédiatement que l’installation pose problème pour la majorité des usagers. »

Non seulement la courbe pose un réel danger pour les nombreux cyclistes qui circulent vers le nord sur Saint-Laurent, mais le design incite aussi plusieurs usagers à emprunter le trottoir pour se diriger vers le Mile-End Est, où plusieurs personnes se rendent au travail à tous les jours.

« Si on veut minimiser le nombre de cyclistes qui ne respectent pas les règlements de circulation, le design doit prendre en compte des habitudes des usagers », a ajouté Zvi Leve, président de RuePublique et porte-parole de la Coalition vélo de Montréal. « Si nous nous avions été consultés, la grande majorité de ces problèmes auraient pu être évités. »

Par contre, pour un grand nombre de cyclistes qui roulent vers le sud sur Saint-Laurent, la meilleure solution serait toujours un passage à niveau sur les rails du CP à la hauteur d’Henri Julien.

« Il faut pas oublier que la grande majorité des problèmes de circulation cycliste sur Saint-Laurent a pour cause le manque d’un passage à niveau qui relie Rosemont au Mile-End Est », a terminé M.Latimer. « Il est grand temps que le CP se déniaise et agisse sur une demande historique qui améliorerait la qualité de vie de nombreux résidants et travailleurs du quartier. »